Ancien collge                                                                                                                                   

 Vous êtes sur le site de.....

 

L'ACADEMIE DE MONTAUBAN

(Sciences, Belles-Lettres, Arts, Encouragement au Bien)

 

       Son siège se situe à la Maison de la Culture de Montauban, dans un bâtiment  qui, à l’origine, était un hôtel particulier. En 1676,  il est acheté et agrandi par les Jésuites. Transformé en Collège Royal après 1762, il sert de fonderie de canons pendant la Révolution. Durant une très longue période, jusqu’en 1961, il redevient "Ancien Collège ". De nos jours, il abrite de nombreuses associations culturelles.                                                                                             

blason de montauban

       Montauban, chef-lieu du département de Tarn-et-Garonne, dans la région Occitanie, est une ville d’art et d’histoire ; fondée en 1144 par Alphonse Jourdain, comte de Toulouse, elle fut baptisée par lui "Mons Albanus" devenu "Montalban" en occitan.

      Aujourd’hui, l’Académie de Montauban est un acteur important de la vie culturelle et intellectuelle du Tarn-et-Garonne. Elle entretient des relations régulières avec la plupart des associations qui interviennent dans les différents domaines de la culture, de l’éducation, des arts et de la formation. Elle est le partenaire privilégié des collectivités locales et des services de l’Etat.

 

     

 

 

      Ses activités sont multiples. Elle tient notamment une séance publique chaque premier lundi du mois (sauf en été) et une séance solennelle un dimanche de décembre. Ses publications sont diverses :  elle édite un Recueil annuel qui regroupe les textes des communications (données à l’occasion des séances) et des ouvrages (dictionnaires...). Elle peut organiser des colloques, des concours et décerner des prix. Elle manifeste aussi un intérêt particulier pour la littérature occitane.

      Elle est une association loi de 1901 reconnue d'intérêt général qui a pour but de favoriser dans la région le développement des lettres, des sciences et des arts, d’y encourager le bien sous toutes ses formes. Sa composition est fixée par ses statuts : quarante membres titulaires, trois membres de droit (le maire de Montauban, le préfet de Tarn-et-Garonne, le président du Conseil départemental), des membres d’honneur et cinq membres correspondants.

      Elle s’inscrit dans la continuité d’une histoire qui commence en 1730, date de la fondation de la Société littéraire de Montauban par le poète-magistrat Jean-Jacques Lefranc de Pompignan et quelques-uns de ses amis. Excepté pendant la période révolutionnaire, cette « société savante », malgré divers changements de dénomination, a assuré régulièrement son renouvellement.  Durant ses presque trois siècles d'existence, elle a compté plus de six cents académiciens dont certains ont été des figures marquantes de l’histoire de la ville, de la région, voire du pays.

 Buste compr JJ Lefranc de Pompignan 3

Buste de Jean-Jacques Lefranc de Pompignan par J.-B. Oudry

      Créée officiellement par lettres patentes de Louis XV en 1744, elle possède une devise et un sceau : « Le sceau de l’Académie sera un saule, tel qu’il est dans les armes de la ville de Montauban, poussant de sa tige une branche de laurier, avec ces mots de Virgile: "Miraturque novas frondes " [" Il admire les frondaisons nouvelles"]. On scellera de ce sceau toutes les lettres et expéditions de l’Académie. » (Lettres Patentes du 19 juillet 1744)

 

 

Avers du jeton de l'Académie

Avers : les armes de VerthamonRevers du jeton de l'Académie

(Armes sous le chapeau de Cardinal)                                                                                                                                                    Revers : Académie de Montauban

(Saule avec frondaison nouvelle)

 

 

 

 

    Jeton de l'Académie de Montauban 

 

      L'Académie de Montauban fait partie de la Conférence nationale des Académies. Elle participe ainsi à un vaste réseau d’échange des savoirs, notamment lors des rencontres inter-académiques qui se tiennent les années impaires en province et les années paires à Paris. Son site (cliquer ci-après : Site de la conférence nationale des Académies) contient un lien vers les sites internet de chacune des académies qui la composent. 

 

Blason acadmie 2

 

 

 Pour en savoir plus sur la signification du sceau de l'Académie : cliquer ici